DIRECT. Covid-19 : la Californie, en avance sur la vaccination, prévoit de rouvrir totalement le 15 juin

L’essentiel ⤵️

Suivez en direct les événements de la journée ⤵️

8h56. La Californie, en avance sur la vaccination, prévoit de rouvrir totalement le 15 juin. Grâce à la campagne de vaccination américaine menée tambour battant, la Californie prévoit de rouvrir totalement le 15 juin, en net contraste avec l’Europe, où l’on s’interroge sur le lien entre le vaccin AstraZeneca et certains types rares de thromboses.

« Nous pouvons dès à présent nous projeter dans la vie post-pandémie », déclare lors d’une conférence de presse le gouverneur de l’Etat le plus peuplé d’Amérique, Gavin Newsom. Moyennant qu’il n’y ait pas de nouveau pic de la pandémie ou de pénurie de vaccins, tous les commerces seront libres de rouvrir leurs portes mi-juin, les Californiens étant encouragés à suivre des « mesures de réduction des risques relevant du bon sens ».

Les grands événements en intérieur seront également autorisés avec des preuves de test négatif ou de vaccination. « La lumière au bout du tunnel n’a jamais été aussi vive », se félicite le gouverneur de Californie, première économie des Etats-Unis.

8h42. « Le débat doit avoir lieu sur le passeport vaccinal, mais c’est trop tôt, il faut avoir suffisamment de vaccinés », déclare Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique sur BFMTV.

8h38. « Après six semaines de restrictions en région PACA, la situation s’améliore mais l’on reste sur un plateau haut », souligne Renaud Muselier.

Newsletter Coronavirus

Le point sur l’épidémie de Covid-19

8h35. « J’espère de tout coeur que c’est le dernier confinement car la pénalisation de nos jeunes est terrible », déclare sur France Info Renaud Muselier, président de la région sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et président des Régions de France.

🗣️ Il est “essentiel” que les écoles rouvrent le 26 avril : “J’espère que le président aura raison parce que la pénalisation de nos jeunes est terrible”, déclare Renaud Muselier, président de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

Suivez le live 👇https://t.co/dKmnTlr2By pic.twitter.com/0z7X0YaViH

— franceinfo (@franceinfo) April 7, 2021

8h30. Vaccination au Chili: 56,5% d’efficacité après deux doses, 3% après une dose. La vaccination anti-covid en cours au Chili, essentiellement basée sur le vaccin chinois Coronavac, démontre une efficacité de 56,5% contre les infections deux semaines après l’injection de la deuxième dose, mais aucun effet significatif après la première, selon une étude rendue publique .

8h14. Crise : « résister à la tentation des préretraites », selon un économiste de l’OCDE. Les entreprises doivent éviter de recourir à « la solution de facilité » des départs des seniors lors des restructurations car il y a un risque de perte de compétences et de transmission aux jeunes, estime Andrea Garnero, économiste à la direction de l’emploi de l’OCDE.

8h06. « Nous pourrons produire 250 millions de doses d’ici à la fin de l’année », déclare Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l’Industrie sur France Info. La ministre se réjouit de la mise en flacons de vaccins contre le Covid-19 par plusieurs sites industriels français, qui démarre aujourd’hui. Ces doses seront ensuite remises au pot commun européen.

7h55. Au Brésil, des prostituées demandent à être vaccinées en priorité. Des prostituées de Belo Horizonte, ville du sud-est du Brésil, entament une grève symbolique, avec des manifestations pour demander à être incluses dans les groupes devant être vaccinés en priorité contre le Covid-19.

« Nous sommes en première ligne, nous faisons tourner l’économie et nous prenons des risques. Il faut qu’on se fasse vacciner », déclare Cida Vieira, présidente de l’Association des prostituées de Minas Gerais (Aspromig). Selon elle, plus de 2 000 prostituées ont adhéré au mouvement, dans cet Etat dont Belo Horizonte est la capitale.

7h36. Un malade sur trois souffre de problèmes psychologiques ou neurologiques ultérieurs. Une personne sur trois qui a surmonté le Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l’infection, selon la plus grosse étude à ce jour sur le bilan mental d’anciens malades du Covid.

L’anxiété (17%) et les troubles de l’humeur (14%) étaient les diagnostics les plus fréquents, selon l’étude, parue ce mercredi dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry.

L’incidence des atteintes neurologiques telles que les hémorragies cérébrales (0,6%), les accidents vasculaires cérébraux (2,1%) et la démence (0,7%) était globalement plus faible, mais le risque était généralement plus élevé parmi les patients qui avaient été gravement malades.

7h25. Amnesty appelle au sursaut face au « quasi-monopole » des pays riches. Face à la main basse des pays riches sur les vaccins contre le coronavirus, Amnesty International appelle ce mercredi la communauté internationale à corriger le tir « immédiatement », s’inquiétant des conséquences de l’échec de la capacité du monde à coopérer.

Dans son rapport 2020/2021, l’ONG de défense des droits humains dresse un bilan sévère d’une année chamboulée par la pandémie de Covid-19: chacun pour soi généralisé pénalisant les plus fragiles et aggravant les inégalités mais aussi accentuation de la répression dans certains pays sous des motifs sanitaires.

« La pandémie a jeté une lumière crue sur l’incapacité du monde à coopérer de manière efficace et équitable », souligne en préambule la Française Agnès Callamard, nommé fin mars secrétaire générale de l’organisation.

7h07. Record de contaminations en Argentine. Le nombre des contaminations au coronavirus enregistrées en Argentine lors des dernières 24 heures est de 20 870, un record depuis le début de l’épidémie dans ce pays, annonce le ministère de la Santé.

Pendant la même période de 24 heures, les autorités ont compté 163 décès, ce qui porte le bilan général à 56 634 morts, et le nombre total des contaminations recensées depuis mars 2020 est de 2 428 029.

Devant la seconde vague de l’épidémie que connaît l’Argentine, la ministre de la Santé, Carla Vizzotti, juge nécessaire au cours d’une conférence de presse de prendre des mesures de protection « intensives », mais « sans impacter le commerce et la production, et le moins possible l’éducation ».

6h58. Les hôpitaux saturés dans la plupart des régions au Brésil. À Sao Paulo, la ville la plus peuplée et la capitale économique du pays, des autobus habituellement réservés au transport scolaire ont commencé à être utilisés pour transporter des cadavres. Les cimetières y sont tellement débordés que des enterrements ont lieu de nuit pour faire face à l’afflux continu de nouveaux corps à inhumer.

En dépit de cette situation sanitaire catastrophique, le président d’extrême droite Jair Bolsonaro, très critiqué pour sa gestion chaotique de la pandémie, continue de remettre en cause les restrictions imposées par les maires et les gouverneurs des Etats.

En l’absence d’une vraie coordination au niveau national, chaque ville et chaque Etat finit par prendre des mesures souvent insuffisantes et parfois contradictoires.

6h45. Plus de 4 000 morts en 24 heures au Brésil, un record. Le Brésil franchit pour la première fois mardi le seuil des 4 000 morts de Covid-19 en une seule journée, avec 4 195 décès enregistrés en 24 heures, un nouveau record, selon le dernier bilan officiel du ministère de la Santé.

Ce pays de 212 millions d’habitants est le deuxième le plus endeuillé au monde en chiffres absolus, après les Etats-Unis, avec un total de 336 947 décès. Le Brésil est aussi au deuxième rang mondial en termes de contaminations, avec 13 100 580 cas confirmés, 86 979 lors des dernières 24 heures.

La pandémie semble totalement hors de contrôle dans le plus grand pays d’Amérique Latine, où de funestes records sont battus jour après jour depuis plusieurs semaines.

6h40. Emmanuel Macron : « C’est essentiel qu’on reprenne les cours le 26 avril ». « Je n’ai pas conditionné la réouverture des écoles à des indicateurs sanitaires », a confié le président au Parisien, après avoir assisté à une leçon en ligne d’élèves de 3e. Il maintient aussi l’objectif du 3 mai pour rouvrir collèges et lycées. Retrouvez ici les déclarations du chef de l’Etat.

6h30. 409 nouveaux décès en France, ces dernières 24 heures. Au total, 97 301 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.

6h25. En France, 5 626 patients en soins critiques. C’est 15 % de plus que « le pic de la deuxième vague ». 632 malades sont entrés dans ces services ces dernières 24 heures. Au-delà, les autorités sanitaires recensent 30 639 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19.

6h20. Ecole à la maison : pourquoi cette première journée a été si chaotique. Le premier jour d’une semaine de cours à distance, mardi, a tourné au cauchemar. Une possible cyberattaque et un afflux de connexions ont empêché des centaines de milliers d’élèves et leurs profs d’assurer la continuité pédagogique. Notre décryptage de la situation à lire ici.

6h10. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Le Parisien vous accompagne tout au long de cette journée du mercredi 7 avril 2021 pour suivre l’actualité liée au Covid-19.